L’armée américaine en guerre contre un fournisseur de bouchons d’oreille

Plus de 100 000 soldats américains seraient concernés (illustration).
Plus de 100 000 soldats américains seraient concernés (illustration).

L'action en justice réunit 107 000 soldats, 127 000 autres pourraient les rejoindre. Aux États-Unis, selon nos confrères de Courrier international, le géant industriel 3M est plongé dans la tourmente pour un contrat passé avec l'armée. Ce contrat est pourtant dérisoire pour le groupe derrière les marques Scoth, Post-it. Il concerne des bouchons d'oreille qui, selon les milliers de témoignages, seraient défectueux.

Ces témoignages ont été confirmés par les visites médicales de l'armée américaine, qui comprennent des tests d'audition. Courrier international explique que le groupe, dont le chiffre d'affaires a atteint 35 milliards de dollars en 2021, pourrait devoir verser plusieurs milliards de dollars aux victimes. Des négociations sont sur le point d'avoir lieu avec des représentants des soldats.

Un problème d'utilisation ?

Il s'agira de savoir si les problèmes d'audition des soldats ont été provoqués par un défaut de ces bouchons d'oreille, vendus 7,63 dollars l'unité, ou s'ils sont le fait d'une mauvaise utilisation. Ces bouchons d'oreille fonctionnent comme un « double bouchon », l'un vert bloquant totalement le bruit, l'autre jaune protégeant des bruits violents, mais laissant filtrer le son de la voix.

À LIRE AUSSISur le « Charles de Gaulle » (7) : le tir d'un missile, raconté de l'intérieur

Une première plainte concernait déjà le groupe 3M en 2018. Le gouvernement américain l'accusait d'avoir vendu ces bouchons en ayant connaissance de certains défauts. U [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles