L'armée américaine annonce "par erreur" préparer son retrait d'Irak

L'armée américaine annonce "par erreur" préparer son retrait d'Irak

La lettre émanant du commandement militaire américain en Irak prévenant Bagdad d'un redéploiement des forces américaines est authentique mais a été envoyée par erreur, a déclaré ce lundi le chef d'état-major américain.

Les Etats-Unis ont annoncé ce lundi "par erreur" préparer leur retrait d'Irak, après que le Parlement irakien a réclamé l'expulsion des soldats étrangers en réponse à l'assassinat à Bagdad du général Qassem Soleimani, pleuré par des millions d'Iraniens à Téhéran.

Le commandant des forces américaines en Irak a fait remettre, en main propre selon un responsable militaire américain à Bagdad, une lettre au numéro deux de l'armée irakienne lui disant respecter la "décision souveraine (du Parlement irakien, ndlr) qui ordonne (son) départ".

"Une erreur commise en toute bonne foi"

Mais le chef d'état-major à Washington a peu après annoncé que c'était une erreur. "Cette lettre ne correspond pas à notre état d'esprit aujourd'hui", a expliqué le chef du Pentagone Mark Esper.

"C'était un projet (de lettre) non signé", envoyé à quelques leaders militaires irakiens parce que les mouvements de troupes américaines en Irak se sont accrus ces derniers jours, a expliqué à la presse le général Milley. Mais "il n'aurait jamais dû être envoyé", a-t-il ajouté. "C'est une erreur commise en toute bonne foi".

Bagdad avait annoncé un peu plus tôt que l'armée américaine lui avait annoncé préparer son retrait dans une lettre signée du général William H. Seely, commandant des opérations militaires américaines en Irak, dont une copie avait été consultée par l'AFP.

Dans ce projet de lettre, le général Seely expliquait au...

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :