L'Argentine trouve un accord avec le Club de Paris sur le rééchelonnement de sa dette

REUTERS - MATIAS BAGLIETTO

Après s’être mis d’accord avec ses créanciers privés puis avec le FMI, l’Argentine a annoncé ce vendredi 28 ocrobre un accord sur sa dette avec le Club de Paris. Le pays sud-américain doit près de 2 milliards d’euros à ce groupe informel d’États créanciers, reliquat d’un prêt contracté en 2014.

Avec notre correspondant à Buenos Aires, Théo Conscience

Ce nouvel accord doit permettre la normalisation des relations entre entreprises argentines et européennes. C’est en tout cas ce qu’espère le gouvernement argentin. Devant un parterre de dirigeants et de représentants de PME, le ministre de l’Économie Sergio Massa a rappelé que beaucoup d’entreprises de son pays avaient des difficultés à commercer ou à avoir accès au crédit en Europe à cause du blocage dans les négociations avec le Club de Paris.

L’Argentine doit toujours 1,972 milliard de dollars à plusieurs États membres de ce groupe informel de créanciers publics, parmi lesquels l’Allemagne, le Japon ou encore les Pays-Bas. En juin 2021, le pays sud-américain avait obtenu in extremis un premier délai pour payer cette dette qui arrivait à échéance.

À écouter aussi: COP26: le président argentin veut convertir la dette en investissements environnementaux

Le nouveau calendrier de paiement annoncé hier prévoit 13 versements étalés sur six ans, et s’accompagne surtout d’une baisse substantielle du taux d’intérêt, qui passe de 9 à 4,5 %.


Lire la suite sur RFI