Tout l'argent du monde (France 3) Comment Ridley Scott a effacé de son film Kevin Spacey, accusé d’agressions sexuelles

·1 min de lecture

UN CÉLÈBRE FAIT DIVERS

La scène d’ouverture, où John Paul (Charlie Plummer) est enlevé, à Rome, par un commando en camionnette, est réelle : le 10 juillet 1973, le petit-fils du richissime magnat du pétrole John Paul Getty était victime, à 17 ans, d’un rapt organisé par la ’Ndrangheta, la mafia calabraise. L’affaire fascina le monde entier, surtout après la conférence de presse où le milliardaire, dont la pingrerie était légendaire, déclara : "Ce que je compte payer comme rançon ? Rien…" Emprisonné plusieurs mois dans une ferme isolée, l’ado vécut un calvaire. Pour forcer sa famille à verser au moins 3 millions de dollars (sur les 17 exigés au début), les mafieux lui coupèrent une oreille, et l’envoyèrent au journal italien Il Messaggero. Le 15 décembre 1973, le malheureux est relâché. "Je suis tombé par hasard sur cette histoire qui avait tous les ingrédients d’un drame shakespearien", explique Ridley Scott, qui offre le rôle du patriarche à Kevin Spacey.

UN ACTEUR VEDETTE EFFACÉ

Le 29 octobre 2017, alors que le film est en pleine post-production, Kevin Spacey est accusé d’agressions sexuelles. Branle-bas de combat chez les producteurs (les studios Sony) et colère noire de Ridley Scott, qui déclare : "Je m’attendais à ce que monsieur Spacey me contacte et me donne une explication. Mais rien !" Sa fureur lui donne des ailes : le metteur en scène recrute, pour incarner Getty, Christopher Plum... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles