L'Arabie saoudite lance au Yémen une opération militaire à grande échelle après une attaque mortelle

·2 min de lecture
REUTERS/Khaled Abdullah

L'Arabie saoudite a déclenché samedi une opération militaire "à grande échelle" au Yémen après que deux personnes ont été tuées et sept blessées dans la première attaque mortelle revendiquée par les rebelles Houthis dans le royaume saoudien en plus de trois ans.

L'Arabie saoudite a déclenché samedi une opération militaire "à grande échelle" au Yémen après que deux personnes ont été tuées et sept blessées dans la première attaque mortelle revendiquée par les rebelles Houthis dans le royaume saoudien en plus de trois ans. Ryad intervient au Yémen depuis 2015 à la tête d'une coalition pour appuyer les forces gouvernementales, en guerre depuis sept ans contre les rebelles Houthis. Ces derniers, proches de l'Iran, frappent souvent le territoire saoudien depuis le Yémen. La défense civile du royaume a annoncé que deux personnes, dont un Saoudien et un Yéménite, avaient été tuées lors d'une attaque dans la région saoudienne de Jazan, frontalière du Yémen.

Les Houthis ont revendiqué cette attaque, indiquant avoir lancé trois missiles balistiques. "Un projectile est tombé sur un bâtiment commercial, faisant deux morts, un Saoudien et un résident yéménite. Il a blessé sept civils, dont six Saoudiens et un résident bangladais", précise un communiqué officiel saoudien.

Peu après cette attaque, la coalition a indiqué "se préparer à une opération militaire à grande échelle" contre les rebelles. Le porte-parole des Houthis, Yahya Saree, a menacé dans un communiqué le royaume saoudien d'"opérations douloureuses" s'il poursuivait "son agression et ses crimes".

Intensification des combats

Si les rebelles yéménites lancent régulièrement des missiles et des drones en Arabie saoudite voisine, ciblant ses aéroports et des infrastructures pétrolières, il s'agit de la première attaque mortelle touchant le royaume depuis 2018. Selon des médecins yéménites, trois personnes ont péri et six autres ont été blessées lors de frappes aériennes menées en représailles par la coalition au nord-ouest de la(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles