Lara Fabian : interrogé par 50mn Inside, son père ne pensait pas qu'elle irait si loin

Alors qu'elle a fêté ses 50 ans, Lara Fabian, interprète de Je t'aime, fait une tournée mondiale. A travers ce long enchaînement de concerts, elle passe par Paris mais aussi Tel Aviv et Montréal où elle vit désormais avec son mari Gabriel et sa fille. Elle a intégré aussi le quatuor de coach dans la prochaine saison de The Voice, qui démarre dans quelques jours. De quoi s'essayer à un nouvel exercice.

Et si elle maîtrise les vocalises, il a été un peu dur pour la chanteuse d'entrer dans une compétition en tant que coach. « Je n'ai pas du tout l'esprit de compétition. Je ne suis pas là pour gagner. J'ai même dit à l'un des talents qui hésitait, d'aller chez Marc Lavoine. Je sentais que c'était ce qu'il y avait de mieux pour lui », a révélé Lara Fabian dans les colonnes de Télé Star. Mais pas de place pour le fair play dans l'émission ! The Voice est avant tout une compétition qu'il faut remporter ! « Je ne vous cache pas que la production m'a gentiment reprise », a-t-elle avoué.

Un père ému

Et s'il y en a bien un qui ne doute pas que Lara Fabina va s'impliquer dans la compétition, c'est bien son papa. Lui qui a toujours cru en elle mais n'aurait jamais pu imaginer qu'elle deviendrait une star internationale d'une telle envergure. Le père de Lara Fabian n'aurait en effet jamais pensé qu'elle marquerait autant les gens et surtout à travers tant de générations et de frontières. "Je n'ai jamais pensé que ça pourrait prendre une envergure internationale. Au début, je me souviens des

Retrouvez cet article sur Voici

VIDEO Tout le monde veut prendre sa place : une candidate fait un bide phénoménal face à Nagui
Jesta Hillmann dévoile une photo de son fils, un ancien candidat de Secret Story créé un malaise
Miss France 2020 : Clémence Botino répond une bonne fois pour toutes aux critiques des fans de Lou Ruat
David Hallyday : les internautes se moquent de l'absence de Laeticia dans La chanson secrète
VIDEO Nagui reçoit un prince dans Tout le monde veut prendre sa place