L'application Tik Tok peut-elle sauver l'industrie musicale ?

·1 min de lecture

"La musique joue un rôle très important sur Tik Tok", diagnostique Amélie Ebongué, spécialiste des réseaux sociaux. Invitée d'Europe 1, lundi matin, l'experte décrypte un réseau social chinois, encore inconnu de certaines générations, mais qui fait la pluie et le beau temps chez les plus jeunes. "C'est une application mobile qui permet de partager des vidéos allant de 15 secondes à une minute", rappelle-t-elle. "Et c'est assez addictif." Au point de représenter un espoir pour une industrie musicale au modèle économique fragile, lourdement impactée par la crise du coronavirus ?

>> Retrouvez Culture Médias en replay et en podcast ici

"Choisir l'extrait ou la partie la plus ludique"

"Les artistes ont la possibilité de faire leur propre promotion sur cette plateforme, ils sont créateurs de leur propre identité, de leur propre image", explique Amélie Ebongué. Quelle différence avec Myspace, à la mode à la fin des années 2000 ? Tik Tok est "un réseau social  pensé sur la forme de 'snack content', des vidéos qu'on consomme très rapidement et que l'on peut diffuser sur ses autres réseaux", répond la spécialiste, par opposition à "une plateforme très fermée et restreinte à un nombre d'utilisateurs".

Une application accessible - elle est utilisée par huit millions de personnes en France - et qui représente un levier considérable pour les musiciens. D'autant plus grâce à "la possibilité de séquencer les parties que l'on veut intégrer sur une vidéo", pointe Amélie Ebongué. "...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles