L'appel de médecins pour une vaccination plus rapide : "On a perdu beaucoup de temps"

·1 min de lecture

Une trentaine de médecins signent une tribune dans Le Parisien mardi, afin de réclamer que la vaccination contre le Covid-19 soit décrétée grande cause nationale. Ces professionnels de santé interpellent en effet le gouvernement sur le démarrage de la campagne de vaccination jugée trop lente en France, et qui n'a selon eux aucune justification médicale, ni scientifique. 

Parmi les signataires, le docteur et chroniqueur pour Europe 1, Jimmy Mohamed. Dans cette tribune, les médecins font en effet plusieurs propositions concernant la stratégie de vaccination du pays. Car comme l'explique Jimmy Mohamed, rien ne justifie de retarder son déploiement à grande échelle.

>> Retrouvez Votre grand journal du soir en replay et en podcast ici

"Se débrouiller pour avoir des vaccins quoi qu'il en coûte"

"La vaccination est une course contre la montre. On l'a débutée en vaccinant les plus fragiles, les personnes dans les Ehpad, dont on sait qu'elles représentent un tiers des décès. Mais ça veut aussi dire qu'il y a deux tiers des décès hors Ehpad. Et il faut protéger les gens en commençant par protéger les soignants et vacciner tous les volontaires, sans mettre de limite d'âge ou de co-morbidité. Et ensuite, vacciner les personnes de plus de 65 ans qui sont volontaires.

On est bloqué par l'Union Européenne, mais on pourrait s'inspirer d'autres pays comme Israël par exemple, qui a fait en sorte d'en acheter suffisamment. Il faudrait activer certains réseaux et se débrouiller pour avoir de...


Lire la suite sur Europe1