L'appel de 15 députés de sept partis politiques pour l'éducation des filles : "L'heure est à l'action"

·1 min de lecture

Quinze députés de sept partis politiques différents unissent leurs voix pour lancer un appel en faveur de l'éducation des filles dans les pays pauvres, lourdement touchée par la crise sanitaire du Covid-19. Ils appellent Emmanuel Macron à augmenter la contribution française au Partenariat Mondial pour l'éducation, à l'occasion du Forum Génération égalité. Voici leur tribune : "Dans les pays les plus pauvres, 90% des enfants âgés de dix ans ne savent ni lire ni écrire une phrase simple, une étape pourtant charnière de leur vie où ils cessent d'apprendre à lire mais commencent à lire pour apprendre.

Cette phase déterminante, déjà mise à mal dans les pays pauvres, a été d'autant plus menacée par les fermetures d'écoles causées par le Covid-19, interrompant brutalement l'apprentissage des enfants et réduisant les dépenses publiques consacrées à l'éducation. En 2021, ce sont ainsi 70 millions d'enfants - soit plus de la moitié des enfants de dix ans du monde entier - qui ne sauront ni lire ni écrire. 

"

20 millions de filles risquent de ne jamais retourner à l'école

"

Lors des crises, qu'elles soient sécuritaires, économiques, sanitaires, les premières victimes et les plus impactées sont les femmes et les filles. La crise du Covid-19 n'a malheureusement pas changé la donne : 20 millions de filles risquent de ne jamais retourner à l'école.

La crise d'Ebola entre 2013 et 2016 a été l'illustration des impacts subis par les filles. Durant le pic de l'épidémie, de nombreuses filles sont ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles