L'appel à l'aide du Pakistan : "Les pires inondations de l'histoire du Pakistan"

Les Nations unies et le gouvernement pakistanais lancent un appel aux dons pour venir en aide à plus de cinq millions de victimes des inondations.

L'ONU réclame 160 millions de dollars pour financer un plan d'urgence sur les six prochains mois pour apporter de la nourriture, de l'eau potable et des médicaments aux sinistrés.

Selon le Premier ministre Shehbaz Sharif, il s'agit "des pires inondations de l'histoire du Pakistan" alors que le secrétaire général de l'ONU place la catastrophe dans le contexte du changement climatique.

António Guterres, secrétaire général des Nations unies : "La catastrophe climatique a tué plus de 1 000 personnes et en a blessé beaucoup d'autres. Des millions de personnes sont sans abri, des écoles et des centres de santé sont détruits ; les infrastructures essentielles sont détruites. Les espoirs et les rêves des gens ont été balayés".

Le gouvernement pakistanais n'arrive pas à accélérer l'acheminement de l'aide aux 33 millions de Pakistanais touchés par les inondations.

Le tiers du pays est submergé, certaines régions sont totalement isolées, dans le sud et dans l'ouest, il n'existe presque plus d'endroit secs