L'aphantasie se révèle dans vos pupilles

Elle peut concerner l’impossibilité de construire des images mentales, qu’elle soit immédiate ou dans les souvenirs, ou encore la difficulté à recréer des sons mentalement. L’aphantasie, encore méconnue, touche jusqu’à 5 % de la population. Introduit en 2015, le terme provient du grec « a », qui exprime la privation, et de « phantasie », faisant référence à l’imagination. Parmi les personnes atteintes, certaines peuvent recréer partiellement des images, d’autres en visualisent dans leurs rêves... peu d’études ont été réalisées sur le sujet, en particulier sur la détection de ce trouble neurologique. Actuellement, le diagnostic repose en fait sur de l’auto-diagnostic : les personnes atteintes comprennent elles-mêmes qu’elles sont incapables de générer des images mentales.

Dans une étude publiée dans la revue eLife, des chercheurs se sont penchés sur la détection de cette condition par les yeux. Ou plus particulièrement, par les pupilles. Celles-ci, si elles réagissent automatiquement face à des variations de lumière, peuvent aussi se dilater ou se contracter selon les tâches cognitives effectuées.

La taille des pupilles varie selon la luminosité. © Alessandro Grandini, Adobe Stock
La taille des pupilles varie selon la luminosité. © Alessandro Grandini, Adobe Stock

Plus votre capacité d'imagination est grande, plus vos pupilles se dilatent

Pour leur expérience, ils ont testé deux groupes de personnes : un groupe témoin et un groupe avec des personnes autodéclarées atteintes d’aphantasie. Chaque groupe a d'abord observé des images avec des formes claires et sombres sur un fond gris, puis a été invité à y repenser, à les revisualiser mentalement. Lors de la première étape, les pupilles de tous les participants ont varié de taille selon la luminosité des images montrées. Mais lorsque l’équipe a demandé aux personnes d’imaginer ces mêmes images, ils ont constaté une réelle différence entre les deux groupes : là où les pupilles des individus témoins se contractaient et se dilataient toujours, celles des individus atteints d’aphantasie ne variaient...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles