L'antisèche people - Elizabeth II : ce qui se passera le jour de sa mort

·1 min de lecture

Le temps semble n’avoir aucune prise sur la reine Elizabeth II. Possède-t-elle le secret de la longévité ? Se revigore-t-elle avec un élixir de santé ? Sa pleine forme, à l’âge de 94 ans, fascine. Son décès semble inconcevable. Mais les aléas de la vie ne trompent personne. Préparé à cette tragédie, Buckingham Palace a mis en place une procédure en cas de funérailles royales - comme nous l’apprend l’épisode 9 de la saison 4 de la série The Crown. Afin de déclencher le protocole militaire et civil de funérailles royales, des noms de code ont été élaborés. Chaque membre de la famille en possède un. Tous comportent le nom d’un pont. Un choix qui ne relève pas du hasard. Les funérailles symbolisent le passage d’un individu du monde des vivants vers celui des morts.

Quand la mort emporte un membre de la famille royale, il est immédiatement remplacé par un autre. Tout particulièrement s’il s’agit du souverain. Les funérailles s’accompagnent alors d’un transfert de titres et de fonctions. Le pont représente la transition entre les deux règnes. Pour la reine Elizabeth II, le pont de Londres a été désigné. Si Sa Majesté venait à rendre son dernier souffle, l’Opération London Bridge serait déclenchée. En plus de sa symbolique, ce nom de code permet la confidentialité et la sécurité. Le secrétaire particulier de la monarque devra informer le Premier ministre, via une ligne sécurisée, que “le pont de Londres s’est effondré”. Dans la foulée, les représentants de la reine dans les royaumes du (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Haya de Jordanie aurait soudoyé son garde du corps pour qu'il taise leur liaison
Valéry Giscard d'Estaing est sorti de l'hôpital : "Il est en convalescence"
Christian Estrosi victime de diffamation : son opposant condamné à une lourde amende
Le roi et la reine de Thaïlande : pourquoi les genoux de leur entourage agitent la Toile
Donald Trump : pourquoi sa belle-fille Lara fait parler d'elle