De l'Antiquité à nos côtes, l'histoire de l'huître

·1 min de lecture

Tous les jours pendant les fêtes, Olivier Poels nous emmène à la découverte de l'histoire d’un plat. Aujourd’hui, un incontournable des tables du Réveillon : les huîtres. Consommées dès l'Antiquité, plusieurs variétés sont parvenues jusqu'aux côtes françaises, de la plate à la creuse, en passant par une variété importée du Portugal. Découvrez l'épopée de ce fruit de mer, star des fêtes de fin d'année. 

>> LIRE AUSSI - A la découverte de l'île d'Oléron : les huîtres tièdes

"Il est fascinant d'imaginer qu'un humain a découvert ce coquillage dans les eaux et a décidé de l'ouvrir, puis de le manger. D'autant qu'il devait être compliqué de l'ouvrir. L'huître est consommée depuis l'Antiquité. Les Romains en importaient déjà pour leur consommation. Un long voyage qui devait être la source de quelques intoxications alimentaire, étant donné les conditions de transports et la fragilité de ce produit. 

L'huître portugaise décimée

L'ostréiculture arrive beaucoup plus tard, au 17ème siècle. Il faut savoir qu'à l'époque, sur les côtes françaises, il n'y a qu'une seule variété d'huîtres : la plate. Aujourd'hui, elle est très rare. On apprend petit à petit à la domestiquer mais en 1860, les exploitants décident d'importer une huître portugaise. Cette variété, plus robuste, va faire les beaux jours de l'ostréiculture française, jusqu'en 1970. 

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Cette année-là, l'huître portugaise fut touchée par deux maladies. D'abord celle des b...


Lire la suite sur Europe1