L'anorexie mentale modifie la structure du cerveau

L'anorexie mentale est un trouble du comportement alimentaire (TCA) qui apparaît le plus souvent chez les filles, à l'adolescence : en France, selon l'Inserm, 1,4 % des femmes seraient concernées par ce "un refus catégorique de s'alimenter normalement pendant une longue période, pour perdre du poids ou ne pas en prendre".

Malheureusement, à l'heure actuelle, les patients atteints d'anorexie mentale souffrent encore de nombreux préjugés – l'un d'entre eux affirme que la maladie est "uniquement dans la tête" et qu'il suffirait simplement de faire preuve de "motivation" ou de "volonté" pour s'en sortir...

Des modifications cérébrales qui pourraient être réversibles

Justement : une nouvelle étude, réalisée par la University of Bath (en Angleterre), vient tordre le coup à cette idée reçue dangereuse. D'après les chercheurs anglais, qui ont publié leurs travaux dans la revue spécialisée Biological Psychiatry, l'anorexie mentale entraînerait une modification de la structure du cerveau des malades.

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques britanniques ont étudié 2000 scanners cérébraux réalisés chez autant de patients souffrant (ou ayant souffert) d'anorexie mentale. Ils ont ainsi constaté une réduction "significative" de trois paramètres chez ces malades : l'épaisseur du cortex cérébral, les volumes sous-corticaux et la surface des différentes aires corticales. "Ces changements pourraient être provoqués par la baisse de l'indice de masse (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Carte des pollens (juin 2022) : alerte rouge aux graminées sur tous les départements
CHIFFRES COVID. Ce vendredi 10 juin en direct : annonces, chiffres en France
Variole du singe : symptômes, transmission, 91 cas en France
Piqûre d'araignée : que faire ?
Respirateurs Philips : les patients inquiets attendent toujours leur remplacement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles