L'année 2021 jugée négativement par les deux tiers des Français

·2 min de lecture

Selon une enquête réalisée par Harris Interactive pour RTL, 67% des Français n'ont pas apprécié l'année écoulée et sont déjà pessimistes pour 2022.

MORAL - Sans grande surprise l’année 2021 n’a pas convaincu la plupart des Français. Selon une enquête réalisée par Harris Interactive pour RTL publiée ce vendredi 31 décembre, le bilan de l’année écoulée placée une nouvelle fois sous le signe du Covid-19 a été perçu comme négatif par un tiers des sondés. Et 2022 ne semble pas beaucoup plus les inspirer. 

Ils sont ainsi 67% à faire un bilan négatif de l’année 2021, contre seulement 31 % d’avis positifs. Un triste constat qui se remarque particulièrement chez les plus de 50 ans, avec 74% d’opinions négatives.

“Il s’agit d’un des plus mauvais scores que nous avons eu depuis le début de ce baromètre en 2009”, explique au micro de RTL, Jean-Daniel Lévy, directeur délégué de l’institut de sondage Harris Interactive. Le haut du podium revient toutefois à l’année 2020, qui a vu naître la pandémie, avec 82% d’avis négatifs. 

Le verre à moitié vide pour 2022

Et 2022 ne semble pas non plus les inspirer. 43% des personnes interrogées se déclarent optimistes (ils étaient 42% l’an dernier pour 2021) contre 55% qui voient le verre à moitié vide (57% l’an dernier).

“Des perspectives maussades partagées de manière plutôt homogène dans l’ensemble de la population française, même si elles pèsent tout particulièrement sur les seniors”, note l’institut de sondage. 

Toutefois tous ne perdent pas espoir puisque 28% des Français estiment que l’épidémie de Covid-19 sera terminée en 2022.

À voir également sur Le HuffPost: Après une année éprouvante, pourquoi il faut dire “oui” aux paillettes

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - Nouvel An sous le signe du Covid-19 : de nombreuses restrictions pour le réveillon en Europe

undefinedundefined

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles