Langues régionales : le Conseil constitutionnel censure l'enseignement immersif

·1 min de lecture

Le Conseil constitutionnel a censuré ce vendredi 21 mai l'" enseignement immersif " et l'utilisation de signes diacritiques, deux mesures importantes de la loi en faveur des langues régionales.

Adoptée par surprise le 8 avril dernier, la loi portée par le député Paul Molac (Libertés et territoires) qui vise à développer les langues régionales a été partiellement retoquée par le Conseil constitutionnel. Les défenseurs de ses langues se félicitent cependant que son stratégique volet financier ait été préservé. Les débats sur le sujet ont divisé la majorité LREM, et jusqu'à la rédaction de Marianne.Parmi les mesures censurées figure l’enseignement " immersif " qui consiste à effectuer une grande partie du temps scolaire dans une langue autre que le Français. Dans un communiqué, le Conseil constitutionnel explique, en s’appuyant sur les travaux des parlementaires sur le sujet, que cette forme d’enseignement est " une méthode qui ne se borne pas à enseigner cette langue mais consiste à l'utiliser comme langue principale d'enseignement et comme langue de communication au sein de l'établissement ", soit une contradiction avec l'article 2 de la Constitution : " La langue de la République est le français "." Sur l'immersion, c'est une vision totalement dépassée " et " cela met même en insécurité tout un tas d'écoles avec un enseignement en breton mais aussi en basque, catalan, occitan ", a réagi le député Paul Molac qui a porté cette loi. Il en appelle même au président...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Langues régionales : et le parigot de Ménilmuche alors ?

Basque, alsacien, breton... La France est riche de ses langues régionales

Denez Prigent : "Parler de 'langue régionale' est un anachronisme"

Après le Brexit, un député veut faire du français la langue de travail unique de l'UE

Féminisation de la langue et écriture inclusive : l’État a-t-il son mot à dire ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles