L'anesthésiste de Besançon soupçonné d'avoir empoisonné ses patients a tenté de se suicider

·2 min de lecture

Frédéric Péchier, le médecin anesthésiste bisontin soupçonné d'avoir empoisonné 24 de ses patients dont 9 mortellement, a tenté de mettre fin à ses jours dans la nuit de jeudi à vendredi. Il s'est défenestré du domicile de ses parents à Poitiers, selon nos informations.

Soupçonné de 24 empoisonnements dont neuf mortels sur certains de ses patients de l'hôpital de Besançon, le médecin anesthésiste Frédéric Péchier a tenté de se suicider dans la nuit de jeudi à vendredi, selon nos informations. Il a sauté d'une fenêtre du domicile de ses parents, à Poitiers. C'est là qu'il vit depuis sa mise en examen et son placement sous contrôle judiciaire qui lui a notifié l'interdiction de résider à Besançon. 

L'homme de 49 ans se trouve dans un état critique et d'après Randall Schwerdorffer, l'un de ses avocats, joint par notre antenne, il souffre d'une dizaine de fractures et porte des hématomes. Ses séquelles éventuelles ne sont pas connues à ce stade. "On veut faire de lui un coupable, ça fait cinq ans qu'on lui a enlevé son métier, on l'a amputé de sa vie professionnelle, financière… Il n'en voit pas la fin", a posé son avocat au moment d'expliquer ce geste. 

"Il n'a jamais cessé de clamer son innocence" 

Ce dernier a signé un communiqué avec ses deux confrères attachés à la défense du soignant, maîtres Jean-Yves Le Borgne et Lionel Béthune. Le texte développe: 

"Accusé depuis des années de gestes homicides sur des patients, il n’a jamais cessé de clamer son innocence et même de souligner l’impossibilité de certains des actes qu’on lui impute. Placé sous contrôle judiciaire, il s’est vu interdire sa profession, écarté de la région où il vivait et séparé de sa famille et de ses trois enfants. Au fil du temps et des errements de la procédure, l’espoir l’a abandonné. Il n’avait pas été entendu par la justice depuis plus de deux ans."

Le procureur de la République a indiqué qu'il tiendrait ce mercredi à 15h30, dans la bibliothèque du tribunal judiciaire local, une conférence de presse consacrée aux investigations en cours en ce qui concerne le dossier d’instruction autour de l'affaire Péchier. 

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Lancement du 3114, numéro national de prévention du suicide

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles