L'anecdote savoureuse de Gabriel Attal sur son premier porte-à-porte

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

«Je suis tombé sur une dame… nue». Gabriel Attal a fait rire l’assemblée jeudi soir au siège de la LREM lors d'une soirée pour motiver des bénévoles en vue de la campagne présidentielle. 

Emmanuel Macron n’est pas encore candidat à sa succession, mais la campagne a bel et bien démarré pour ses troupes. Mercredi soir, au nouveau siège de LREM, inauguré en septembre, dans le VIIIe arrondissement de Paris, à quelques minutes de l’Élysée, 200 bénévoles ont été invités par la direction du parti pour la soirée. Stanislas Guérini et Gabriel Attal ont motivé les troupes. Le porte-parole du gouvernement a amusé la galerie en livrant une anecdote savoureuse de ses débuts en démarchage.

«La première fois que j’ai fait du porte-à-porte, je suis tombé sur une dame… nue», a-t-il raconté selon «Le Parisien». «Elle était allongée dans le salon, elle me regardait et n’avait visiblement pas l’air gênée que je sois devant la porte. Et là, le monsieur qui m’a ouvert m’a proposé de prendre un café. Mais j’ai dit non.»

Lire aussi :Comment les jeunes avec Macron préparent la campagne

"Ce ne sera pas une campagne facile"

Plus sérieusement, le porte-parole du gouvernement a mis en garde les militants sur la campagne à venir. «Nous sommes des outsiders», a-t-il dit. «Ce ne sera pas une campagne facile. Il va falloir que vous soyez là pour former les autres bénévoles qui vont venir par la suite. (…) Cette victoire, il faut aller la chercher chaque jour et dans tous les territoires.» Il promet pour sa part de se mobiliser «à 200%» et de «donner tout» ce qu’il a. «Quand je vous vois ce soir, ça me donne des fourmis dans les jambes. Ça me donne très envie de démarrer avec vous cette campagne.»

Lire aussi:Gabriel Attal ratisse les électeurs écolos

Selon un sondage Harris Interactive pour «Challenges» publié mercredi, Emmanuel Macron, en tête, se qualifierait pour le second tour de l'élection présidentielle devant Eric Zemmour,(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles