Landes : incendie «fixé», probablement criminel

© OLIVIER MARCHESI / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

L'incendie probablement criminel qui a parcouru depuis dimanche une zone de 300 hectares dans la forêt de pins sur la commune de Mano dans les Landes, à la frontière de la Gironde, "est fixé" a annoncé la préfecture mardi dans un communiqué. Une centaine de pompiers, 24 engins d'incendie et 13 gendarmes, étaient toujours mobilisés mardi pour surveiller ce feu "contenu" mais "toujours actif". Deux routes restaient coupées à la circulation dans cette zone de la forêt des Landes de Gascogne, a précisé la préfecture.

Aucun suspect interpellé

Selon le parquet de Mont-de-Marsan, qui a ouvert une enquête pour "destructions par moyens dangereux" et privilégie "fortement" la piste criminelle, l'incendie a démarré après deux départs de feu à quelques minutes d'intervalles dimanche en fin d'après-midi dans une zone en bordure de chaussée accessible par véhicule.

Aucun suspect n'a été interpellé à ce stade, au cours de l'enquête confiée à la brigade de recherches de la gendarmerie de Parentis-en-Born. Un important dispositif avait été déployé depuis dimanche en fin de journée pour maîtriser le feu avec la présence de 395 sapeurs-pompiers au plus fort de l'incendie, appuyés par deux Canadairs et un hélicoptère qui ont réalisé "plusieurs largages". Une partie de la quarantaine d'habitants évacués dimanche - soit une quinzaine de maisons réparties dans différents hameaux- ont été autorisés à regagner leur domicile.

21.000 hectares dévorés en Gironde

Il y a une dizaine de jours, ce village de ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles