Dans les Landes, un étrange dromadaire participe au ramassage de déchets sur les plages

Vous hésitez toujours sur le nombre de bosses pour distinguer un dromadaire d'un chameau ? Cela tombe bien, Dino, le camélidé qui participe au ramassage de déchets sur la plage de Vieux-Boucau-les-Bains dans les Landes n'est ni l'un ni l'autre. "On appelle ça un turkoman et c'est une race qu'on utilise volontairement en Asie centrale pour la capacité de bas et le fait de produire de la laine. Ce qu'il fait qu'il va résister facilement au froid", raconte Franck Doens, éco-chamelier de l'association Camel'idée. Cette association organisait une collecte de déchets sur la plage avec l'établissement et service d'aide par le travail (Esat) de Saint-Martin-de-Seignanx dans les Landes. "C'est génial de faire ça, surtout avec un dromadaire. C'est plus sympa et plus écologique que de ramener un tracteur", juge Mickaël Quint, résident de l'Esat de Saint-Martin-de-Seignanx. "Très pédagogique" Très utile, cette initiative plaît aux encadrants de l'Esat. "C'est très pédagogique. Il y a Dino le dromadaire (sic) et puis on participe aussi à ce geste citoyen", souligne Dorian Lecorché, aide médico-psychologique à l'Esat. Et combien de bosses pour le turkoman alors ? Pas simple. Ce camélidé a une bosse unique, légèrement subdivisée, parfois qualifiée d'"une bosse et demi".