L'ancienne porte-parole de Valérie Pécresse annonce avoir quitté LR

Christelle Morançais annonce avoir quitté les Républicains au lendemain de l'élection présidentielle. - Credit:LOIC VENANCE / AFP

La présidente de la région Pays de la Loire, Christelle Morançais, a quitté son parti après la présidentielle. « Ce n'est pas un choix de rupture, mais de liberté », assure-t-elle.

La présidente de la région Pays de la Loire, Christelle Morançais, a annoncé qu'elle n'était « plus membre des Républicains », dans un entretien publié vendredi par Ouest-France. « Je ne suis plus membre du parti Les Républicains depuis le lendemain du premier tour de l'élection présidentielle [le 10 avril 2022] », a déclaré Christelle Morançais dans une interview au quotidien. Porte-parole de Valérie Pécresse pendant la présidentielle, elle avait accueilli avec « soulagement » la victoire d'Emmanuel Macron face à Marine Le Pen, appelant à « aider » le président « à bâtir l'unité dont la France a tellement besoin ». « Je n'ai pas compris que mon parti puisse mettre sur un pied d'égalité Emmanuel Macron et Marine Le Pen », s'est-elle expliqué.

Affirmant être « partie sans animosité, sans rancœur », elle assure néanmoins conserver « de très bons amis chez Les Républicains ». « Je suis et je reste une femme de droite, libérale, européenne, moderne. Je suis libre et je me consacre entièrement à la Région des Pays de la Loire », affirme Christelle Morançais.

Interrogée par Ouest-France pour savoir si elle rejoignait le parti Horizons d'Édouard Philippe, la présidente des Pays de la Loire répond que « ce n'est pas un choix de rupture, mais de liberté ». « Je ne suis pas une femme de parti, mais de terrain. C'est une décision personnelle, en conformité avec mes convictions », explique Christelle Morançais. Son service de communication a ensuite précisé qu'elle « n [...] Lire la suite

VIDÉO - Les grosses dépenses de Valérie Pécresse pour améliorer son image pendant la campagne présidentielle