L'ancienne Logan va revivre en Iran

·1 min de lecture

Contraint d'abandonner le marché iranien sous la pression des États-Unis, le groupe français Renault a quitté le pays stoppant la production de la Tondar90, plus connue sous le nom de Dacia Logan. SAIPA, basé à Téhéran, deuxième constructeur automobile du pays, a aujourd'hui annoncé son intention de produire en série une version iranienne de la Logan.

Avec le losange mais sans Renault

Selon un rapport de Press TV, le PDG de SAIPA, Javad Soleimani, a indiqué que le constructeur automobile avait réussi à localiser plus de 85% des pièces et du savoir-faire de production nécessaires à la fabrication du modèle roumain. Dans une interview à IRIB News, il a déclaré « lorsque Renault a quitté l'Iran avec le début des sanctions, nous nous sommes engagés à SAIPA dans un plan de production de L90 dans les 18 mois en utilisant des installations créées dans le pays, y compris pour le moteur et la transmission et une série de pièces importées ».

L'exécutif a annoncé que la nouvelle version du véhicule répond aux normes Euro 4 et dispose d'un moteur 4 cylindres 1.6 l de 105 ch.

La SAIPA ayant largement favorisé l'expansion de la société française sur le marché iranien, elle a maintenu une production stable en commercialisant plusieurs marques locales et chinoises.

Retrouvez cet article sur Auto Plus

La Porsche Taycan (2020) est trop petite pour The Rock !
Toyota dévoile le ProAce Verso électrique (2020)
Confinement : peut-on encore acheter une voiture neuve ou d'occasion ?
DS 9 (2020) : les premiers prix !
Nissan Micra : une nouvelle gamme pour 2021
Lyon : le diesel interdit d'ici 2026 !