L'ancien siège parisien du Parti socialiste a un nouveau propriétaire

Source AFP
·1 min de lecture
Les bâtiments rue de Solférino ont été le siège du Parti socialiste de 1980 à 2018, et ont été cédés à la société Apsys pour 45 millions d'euros en 2018.
Les bâtiments rue de Solférino ont été le siège du Parti socialiste de 1980 à 2018, et ont été cédés à la société Apsys pour 45 millions d'euros en 2018.

Les locaux de l'ancien siège historique du Parti socialiste (PS) ont enfin trouvé preneur. Le 10 rue de Solférino à Paris a désormais un nouveau propriétaire. Il s'agit du groupe Interparfums, qui a racheté les lieux pour y installer son futur siège social, dans un an, a précisé le groupe dans un communiqué publié le 13 avril. Le parti de gauche avait dû céder son siège en raison de difficultés financières en 2018. Les trois immeubles de 3 700 mètres carrés au total avaient été mis en vente par la foncière Apsys et ont été acquis pour une somme de 125 millions d'euros.

Le groupe détient notamment les licences de Lanvin, Boucheron, Rochas, Montblanc et Jimmy Choo. « Ce nouveau siège social nous permettra de poursuivre notre développement dans un cadre incomparable, à une adresse prestigieuse et en parfaite adéquation avec la qualité des marques de notre portefeuille », ont estimé les cofondateurs d'Interparfums Philippe Benacin et Jean Madar, cités dans le communiqué.

Un départ après près de quarante ans rue de Solférino

Situés dans un des quartiers (VIIe arrondissement) les plus prisés de la capitale, ces bâtiments qui ont été le siège du PS de 1980 à 2018, avaient été cédés à la société Apsys pour 45 millions d'euros en 2018.

À LIRE AUSSIPS : les derniers jours de Solférino

Le parti, en difficulté financière après une série de déroutes électorales, avait à l'époque licencié une soixantaine de ses salariés et déménagé son siège dans une ancienne usine à Ivry-su [...] Lire la suite