L'ancien roi Juan Carlos, soupçonné de corruption, a décidé de quitter l'Espagne

franceinfo avec AFP et Reuters
·2 min de lecture

Soupçonné de corruption et sous le coup d'une enquête de la Cour suprême, l'ancien roi d'Espagne Juan Carlos a annoncé sa décision de quitter le pays, lundi 3 août, dans une lettre adressée à son fils, le souverain Felipe VI.

"Guidé à présent par la conviction de rendre le meilleur service aux Espagnols, à leurs institutions, et à toi en tant que roi, je t'informe de ma décision réfléchie de m'exiler, en cette période, en dehors de l'Espagne", écrit Juan Carlos, cité dans un communiqué de la maison royale. "Il y a un an, je t'avais exprimé ma volonté et mon désir d'abandonner les activités institutionnelles", rappelle-t-il, affirmant avoir "toujours voulu le meilleur pour l'Espagne et la couronne". Le roi Felipe VI accepte et le remercie pour sa décision.

C'est une décision que je prends avec une profonde peine, mais une grande sérénité.

Juan Carlos, ancien roi d'Espagne

dans une lettre à Felipe VI

Juan Carlos Ier avait abdiqué en juin 2014 en faveur de son fils Felipe, alors que la fin de son règne avait été ternie par différents scandales, et en particulier des soupçons sur sa fortune opaque et ses relations étroites avec la famille royale saoudienne.

Le parquet du Tribunal suprême en charge de l'enquête

A partir du mois de septembre 2018, le parquet espagnol anti-corruption s'était penché (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi