L'ancien imam de Gonesse va porter plainte pour menaces de mort

Ahmed Hilali officiait à la mosquée où se rendait régulièrement Mickaël Harpon, l'assaillant de la préfecture de police de Paris.

L’ancien imam "secondaire" de Gonesse, dans le Val d'Oise, a été visé par des menaces de mort en fin de semaine dernière, a annoncé son avocat à BFMTV.

Ahmed Hilali a reçu à la mosquée une enveloppe à son nom, sur laquelle figurait la mention "personnel". Sur cette lettre manuscrite étaient inscrites en majuscule des menaces de mort, telles que "on va te tuer", "on va t’enlever", "on va te faire manger du porc", ainsi que d’autres insultes plus crues. Il a porté plainte ce lundi matin au commissariat de Gonesse.

Il officiait dans la mosquée où se rendait Mickaël Harpon

L’homme avait été placé en garde à vue durant 48 heures la semaine dernière dans le cadre de l’enquête sur l'attaque de la préfecture de police de Paris. Ahmed Hilali avait été relâché sans qu’aucune charge ne soit retenue contre lui à ce stade.

L'imam officiait dans la mosquée où se rendait régulièrement Mickaël Harpon, qui a tué quatre fonctionnaires de police le 3 octobre dernier. Interrogé...

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi