L'ancien candidat à l'élection présidentielle tunisienne, Nabil Karoui, arrêté en Algérie

·1 min de lecture

Nabil Karoui a été interpellé en Algérie, dimanche, accusé d'être entré illégalement sur le territoire, selon plusieurs médias tunisiens.

L'homme d'affaires et ancien candidat à l'élection présidentielle tunisienne, Nabil Karoui, a été arrêté dimanche 29 août en Algérie, selon plusieurs médias tunisiens. Il serait accusé d'être entré illégalement sur le territoire.

Selon la chaîne de télévision nationale tunisienne et RadioMosaiqueFM, il se trouvait dans la ville de Tébessa, à la frontière entre les deux pays, avec son frère, Ghazi Karoui lorsqu'il a été arrêté. Les deux hommes doivent comparaître lundi devant un juge avant d'être reconduits à la frontière.

Propriétaire de la chaîne tunisienne Nessma et président du parti Qalb Tounes, Nabil Karoui avait été libéré le 15 juin dernier après six mois en détention en Tunisie pour une affaire de blanchiment d'argent et d'évasion fiscale.

Il n'était pas apparu en public depuis le coup de force du Président Kaïs Saïed, en juillet, lorsque ce dernier a décidé de suspendre le Parlement et de limoger le Premier ministre, Hichem Mechichi.

Avec Reuters

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles