Lancelot d’Hauthuille : «Plutôt que de couper l'électricité, il faudrait limiter la puissance»