Il se lance en solo avec "L.U.J.I." : découvrez l'univers du rappeur Lujipeka de Columbine en cinq coups de cœur

Laure Narlian

Gros succès générationnel du rap de ces dernières années, le collectif rennais Columbine est emmené par deux rappeurs : Foda C et Lujipeka. Ce dernier, garçon charmeur aux rimes trempées dans le spleen de son âge, est aussi le chéri des adolescentes, qui ont contribué à mener le groupe au sommet des charts (deux disques de platine, des centaines de millions de streams, des tournées complètes et l'hystérie du public à chaque concert).

Dès le départ, le groupe avait prévu de laisser à chacun le loisir de développer ses projets personnels. De fait, sur le troisième et dernier album de Columbine, Adieu bientôt (2018), Lujipeka et Foda C multipliaient les titres en solo à côté de leurs duos.

C’est donc tout naturellement que Lujipeka tente aujourd’hui le grand saut avec son premier Ep en solo, L.U.J.I.. Dans ce neuf titres, il entremêle rap et chant autotuné et cache dans ses rimes à tiroirs ses larmes d’ancien ado désenchanté pas encore prêt à basculer dans le cirque encore plus déprimant des adultes.



Dans la continuité de l’éclectisme singulier de Columbine, il s’ouvre à toutes ses influences, aussi bien EDM que dub, PNL que Post Malone, sans oublier un flirt sans complexe avec la variété. Et tout en s'offrant les services de nouveaux producteurs, il produit lui-même trois chansons, dont les réussies



Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi