L'amusant tacle de Kelly Vedovelli à Cyril Hanouna dans Touche pas à mon poste ! (VIDEO)

·1 min de lecture

Kelly Vedovelli était d'humeur taquine ce jeudi soir et elle n'a pas hésité à lancer quelques piques… à son patron : le bien nommé Cyril Hanouna. Comme chaque jour, le célèbre animateur de Touche pas à mon poste ! proposait à ses chroniqueurs de partager leurs avis cinglants sur les émissions du PAF. Et le programme de la concurrence aux banc-d'essais ce jour était Top Chef. Le débat portant sur l'intérêt de l'épreuve "Qui peut battre Philippe Etchebest", et si le célèbre chef de M6 ne fait pas l'unanimité sur le plateau… quelques personnes étaient quand même là pour le défendre !

C'est Kelly Vedovelli qui s'est attelée à défendre Philippe Etchebest. La chroniqueuse a donc pris son parti en toute demie-mesure. "Alors pour moi Philippe Etchebest c'est le meilleur ! Je pense même qu'il manque des émissions avec lui…", a-t-elle commencé d'étayer son propos en lançant un petit tacle à Cyril Hanouna : "Vous on vous voit toute la journée, H24… Vous avez 36 émissions sur C8 et tout le monde vous regarde. Donc moi je pense que lui tout le monde continuerai à le regarder !", a-t-elle lancé avec humour au présentateur de Touches pas mon poste, mais aussi d'À prendre ou à laisser (avant que le programme ne soit remplacé par une émission animée par Benjamin Castaldi), Balance ton post… et tant d'autres. Une amusante pique que le trublion de C8 a bien sur prise comme telle, répondant lui aussi avec humour : "Une chose est sûre… c'est qu'on ne la verra pas dans mes émissions !", de quoi provoquer (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Alain-Fabien Delon se livre sur sa relation avec son père Alain Delon, "beaucoup moins houleuse" et donne de ses nouvelles (VIDEO)
On est en direct : Soan s'insurge contre Roselyne Bachelot et gâche la chronique de Constance (VIDEO)
Koh-Lanta, les armes secrètes : le lancement de la nouvelle saison a cartonné
Denis Brogniart, Marion Cotillard et Guillaume Canet cambriolés : cinq ans de prison pour les malfaiteurs
"Si on est totalement submergé..." : l'infectiologue Benjamin Rossi n'exclut pas un reconfinement