Lampedusa : Ursula von der Leyen appelle à une « réponse européenne »

Alors que l’Italie fait face à une crise migratoire d’ampleur à Lampedusa, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a fait le déplacement sur l’île ce dimanche. Un moyen d’assurer la cheffe du gouvernement italien Giorgia Meloni du soutien de l’Europe.

À cette occasion, Ursula von der Leyen a pris la parole, estimant que l’immigration irrégulière « est un défi européen » qui nécessite une « réponse européenne ». Elle a ainsi appelé les autres pays de l’Union européenne (UE) à accueillir une partie des migrants arrivés en Italie.

Entre lundi et mercredi, environ 8 500 personnes sont arrivées à bord de 199 bateaux, selon les chiffres de l’agence des Nations unies pour les migrations. C’est l’équivalent de l’ensemble de la population de Lampedusa.

La France en soutien, l’Allemagne en retrait

Plus tôt dans la semaine, l’Allemagne a annoncé qu’elle n’acceptait plus de migrants en provenance d’Italie. La raison ? Ses centres d’accueil sont déjà pleins. Mais Berlin reproche également à Rome de ne pas respecter les accords européens. Tout particulièrement le règlement de Dublin, selon lequel le pays d’arrivée enregistre les migrants avant de les dispatcher dans l’UE.

À lire aussi Italie : que se passe-t-il à Lampedusa, confrontée à l’arrivée de plus de 10 000 migrants ?

De son côté, la France a fait savoir qu’elle enverrait des renforts pour lutter contre l’immigration clandestine à la frontière avec l’Italie. « Notre devoir à tous, Européens, es...


Lire la suite sur LeJDD