L'amour rend aveugle, il dure trois ans… Que se passe-t-il dans le cerveau quand on est amoureux ?

Brut.
·1 min de lecture

L'amour rend aveugle, l'amour est une drogue, l'amour dure 3 ans... mais qu'est-ce qui se cache réellement derrière ces expressions populaires ? Décryptage à l'aide des neurosciences.

"L'amour est une drogue"

Comme les drogues, l'amour active une zone cérébrale spécifique : le circuit de la récompense. "Il est intéressant de noter que même dans la relation amoureuse lorsque la passion est beaucoup trop forte et que parfois on n'a pas le change avec le partenaire, ce circuit de la récompense peut dysfonctionner et nous amener à un comportement addictif vis à vis de l'autre, voire destructeur", développe Raphaël Blareau, professeur et vulgarisateur scientifique.

"L'amour rend aveugle"

L'amour désactive des zones cérébrales qui influencent nos choix, notamment le cortex préfrontal qui nous sert à la prise de décision rationnelle. "Mais aussi l'amygdale cérébrale qui est impliquée dans le ressenti de la peur, parfois des émotions négatives, du jugement. Autrement dit votre cerveau est devenu aveugle, il est ivre quelque part et on ne voit plus les défauts de l'être qu'on aime. En fait on les verra plus tard", explique le scientifique. L'amour met en jeu un cocktail d'hormones modulant nos émotions : la dopamine, la sérotonine, les endorphines et l'ocytocine...

"L'amour dure trois ans"

La durée d'une relation amoureuse se jouerait aussi dans le cerveau. "On entend souvent que l'amour dure trois ans. C'est (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi