L'amour est dans le pré : « T'aimes le cul ou t'aimes pas le cul ? »

© Prisma Presse
Fabien L'amour est dans le pré

Vous aviez déjà fait connaissance avec les neufs premiers agriculteurs de L'amour est dans le pré, voici les cinq derniers qui devraient vous faire rire...

Fabien, 38 ans, éleveur de vaches et de chevaux en Meurthe-et-Moselle

Candidat préféré de Karine Lemarchand, Fabien cultive son look de cow-boy : Stetson vissé sur la tête, bandana autour du cou, veste en cuir avec une énorme tête d'indien dans le dos et boots à bouts dorés. Ça envoie sec. Sauf que dès qu'il s'agit de parler, sa conversation se résume à des « Ouais, ouais, ouais... Si, tout à fait ». Un peu limité quand même. Et quand il l'ouvre, ce n'est pas toujours pour être gentil. Une de ses prétendantes lui explique qu'elle sait endormir les chevaux. Il lui répond du tac au tac : « Si t'endors le cheval, c'est ptet qu'il a pas envie d'écouter ce que tu as à dire ». Vlan... Après un tel speed dating, il en choisit tout de même deux pour venir passer cinq jours à la ferme : Virginie et Séverine. « Merci d'être venues comme on dit et désolé pour les autres ».

À leur arrivée, Fabien leur concocte un petit repas du tonnerre : du pain et du fromage. Miam ! On n'est pas français pour rien. Séverine s'inquiète de savoir si le crouton convient à Virginie et lui demande : « Tu aimes le bout ? ». Rectification immédiate de Fabien : « On dit t'aimes le cul ou t'aimes pas le cul ? ». Ça y est, l'éleveur un tantinet bourru a réussi à faire rire ses prétendantes. Virginie du moins. Pour Séverine, ce n'est pas encore gagné.

Jean-Michel, 38 ans, éleveur de vaches en Indre-et-Loire

Sur les six prétendantes qu'il a sélectionnées, seulement trois ont fait le déplacement. Très timide et sur la réserve, il vouvoie ses prétendantes, mais n'est (...) Lire la suite sur voici.fr