L'amour est dans le pré (M6) Vincent : "Je ne voulais pas être influencé par le physique"

·1 min de lecture

Qu’attendiez-vous de l’émission ?

Vincent : Séparé de ma femme depuis un an et demi, j’avais du mal à rencontrer quelqu’un qui me corresponde. Je dresse des chevaux et les valorise par le spectacle. Ce n’est pas la vie de Monsieur-Tout-le-monde. J’aimais l’idée d’entrevoir une personne à travers un courrier, puis de la découvrir en partageant avec elle une semaine chez moi.

Justement, la production a reçu, pour vous, plus de mille messages et lettres. Comment avez-vous réagi ?

C’est assez incroyable. Je suis flatté, ému et, en même temps, déstabilisé.

Et vous avez demandé que les photos soient retirées des courriers…

Oui. Sur une photo, il est facile de ressembler à un top model : il suffit de mettre un filtre… Si j’ai fait cette demande, c’est donc surtout pour jouer le jeu à fond et ne pas être influencé par le physique. Même si ce n’est pas évident. Cela m’a aussi permis d’essayer de déceler quelle personne se cache derrière une lettre et des mots.

À lire également

L’amour est dans la pré : pourquoi verra-t-on Karine Le Marchand en fauteuil roulant?

La beauté est-elle importante pour vous ?

Pour qui ne l’est-elle pas ? C’est, certes, subjectif, mais il f... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles