"L'Amour et dans le pré": Delphine et Ghislaine ont rompu après "une crise de jalousie"

·3 min de lecture

TÉLÉVISION - Voici venue l’heure du “bilan” pour cette seizième saison de L’amour est dans le pré. Pour cette première partie diffusée ce lundi 22 novembre sur M6, Karine Le Marchand retrouvait différents candidats accompagnés de leur nouveau partenaire, ou venus seuls.

Les téléspectateurs ont ainsi pu avoir la surprise de voir arriver Delphine sans Ghislaine. Les deux femmes étaient devenues au fil de la saison un couple symbolique. Après Matthieu et Alexandre lors de la saison 15, elles formaient le tout premier couple lesbien de l’histoire de l’émission. Malheureusement pour celles et ceux qui croyaient à cette belle histoire, elles se sont séparées deux mois avant ce bilan. Au grand dam de certains fans.

C’est Delphine qui a souhaité la rupture, minée par la jalousie de Ghislaine. “Elle me disait: ‘Je sens que tu vas me trahir’. Elle était dans l’excès. Je cherche quelqu’un dans l’être, pas dans le paraître”, raconte ainsi l’agricultrice de 47 ans face à Karine Le Marchand.

“C’est la première fois que je quitte quelqu’un. Je n’ai jamais quitté quelqu’un et ce n’est pas plus facile”, confie-t-elle encore (voir la vidéo ci-dessous). Delphine a annoncé la rupture à Ghislaine alors qu’elle était en vacances chez elle. “J’ai dû le refaire plusieurs fois quand même, parce qu’elle n’avait pas compris”, précise-t-elle.

“Il y a eu une crise de jalousie parce que je recevais des lettres et je lui ai dit: ‘stop quoi, je ne peux plus. Je ne peux plus’”, raconte encore Delphine.

Karine Le Marchand lui tend alors une lettre écrite par Ghislaine. “C’est très très joli”, commente-t-elle après l’avoir lue. “Tu vois, c’est sa blessure (sur ses histoires d’amour malheureuses dans le passé) qui nous a éloignées, et moi c’est ça qui m’a beaucoup attristé”.

Delphine avait été inscrite à l’émission par son ex-femme, avec qui elle est restée en très bons termes. Au HuffPost, Delphine avait confié avant le début de cette saison 16 qu’elle avait pris conscience de son homosexualité à 25 ans. Car plus jeune, au cours de son adolescence notamment, elle n’avait jamais “vu deux femmes s’embrasser”. “Je ne savais même pas que ça existait”, ajoutait celle qui a reçu une éducation dans un environnement catholique.

À voir également sur Le HuffPost: Dans “LFAUIT”, le chœur militaire de Saint-Cyr fait pleurer Karine Le Marchand

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles