L'amour est dans le pré : qui est Delphine, la première agricultrice lesbienne ?

·1 min de lecture

La nouvelle saison de L'amour est dans le pré promet, une fois de plus, d'être riche en émotions. Parmi les 11 candidats figure Delphine, une agriculture âgée de 47 ans originaire de l'Occitanie. Un profil qui est susceptible de marquer l'histoire de l'émission puisque Delphine est la première participante lesbienne du programme. Une orientation sexuelle qu'elle a réalisée à l'âge de 25 ans car auparavant, elle n’avait jamais "vu deux femmes s’embrasser", comme évoqué auprès du HuffPost. "Je ne savais même pas que ça existait", a-t-elle précisé.

Mais assumer son homosexualité ne semble pas avoir été chose facile pour Delphine. En effet, élevée dans un environnement catholique, la jeune femme n'a pas immédiatement fait part de son homosexualité auprès de ses proches. Elle a alors présenté son premier amour comme étant "sa cousine". Consciente de la médiatisation qu'engendre une participation à L'amour est dans le pré, Delphine entend ainsi "libérer la parole de certaines personnes qui ne s’assument pas". Un noble objectif outre celui de trouver l'amour.

Delphine ne le cache pas, certains de ses proches n'ont pas accepté son orientation sexuelle. Mais la jeune femme ne semble pas leur en vouloir. "J’ai mis 30 ans à réellement m’accepter, je ne peux pas demander aux autres de m’accepter en 15 jours", a-t-elle indiqué. Delphine a d'ailleurs précisé que le regard de sa mère "a beaucoup changé", depuis la diffusion de son portrait le 8 février dernier sur M6. À travers son parcours, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Anne Hidalgo hausse le ton : ce déjeuner qui a mal tourné
L'amour est dans le pré : une mauvaise nouvelle pour les fans
Le Covid ou la Covid ? Suprenant fou rire chez Léa Salamé !
Demain nous appartient : Jennifer Lauret rejoint le casting avec un rôle clé
Delphine Jubillar serait morte : ces indices "graves et concordants" qui l'indiquent

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles