L'Amour est dans le pré : Alain condamné à 10 mois de prison et à ne plus exercer son métier

Avec sa franchise à toute épreuve, sa tchatche légendaire et son énergie débordante, Alain avait séduit le public de la saison 17 de « L'Amour est dans le pré », diffusée en 2022. Éleveur dans l'Allier, il avait bouleversé les téléspectateurs en racontant avoir eu un coup de foudre pour un homme après avoir fondé une famille avec une femme. Une histoire qui avait pris l'eau au bout de trois ans, d'où sa participation à l'émission.

Sa vie vient de basculer une nouvelle fois en ce début du mois de juillet 2024. Le journal « La Montagne » rapporte qu'Alain a été condamné à 10 mois de prison ferme et à l'interdiction d'exercer son métier d'éleveur par le tribunal correctionnel de Moulins, dans l'Allier. L'agriculteur a été reconnu coupable de 28 chefs d'accusations, parmi lesquels du travail dissimulé, de la maltraitance animale ou encore de la tromperie sur la marchandise.

Propriétaire d'une petite centaine de vaches, de moutons et de poules, Alain peut, en revanche, garder son cheptel. La question est de savoir pour quel avenir.

Aliments périmés, souillés, mal conservés...

Au moment du procès, le 6 juin dernier, « La Montagne » avait détaillé la longue liste des faits reprochés à Alain par le tribunal. Parmi ces manquements, on peut citer une compatibilité inexistante avec aucun registre administratif, aucune déclaration de revenus, de chiffres d'affaires ou de charges. Dans les faits, Alain ne sait même pas combien il gagne chaque mois.

Un fils qui « aide » un peu tr...


Lire la suite sur ParisMatch