L'amour est dans le pré 2022 : une candidate approchée par un prétendant hors caméras, ça s'est très mal passé

C'est en février dernier qu'M6 a diffusé les portraits des nouveaux candidats de L'Amour est dans le pré que l'on pourra prochainement suivre durant la saison 17 de l'émission animée par Karine Le Marchand. A cette occasion, on avait notamment pu découvrir Noémie, une céréalière et éleveuse de vaches allaitantes de 25 ans, située en Bourgogne-Franche Comté.

La jeune célibataire en avait profité pour dévoiler son quotidien et sa personnalité rayonnante, mais également pour revenir sur son passé romantique mouvementé. Souvenez-vous, Noémie y révélait n'avoir connu que des déceptions amoureuses : "J'en ai eu quatre, des relations, et dans les 4, on m'a trompée."

>> L'amour est dans le pré : "vulgaire", "supercherie"... En plein drame, l'émission se fait fracasser par TPMP <<

Un prétendant a tenté de voir Noémie avant le speed-dating

Un portrait terriblement touchant dont la sincérité se faisait ressentir à travers l'écran, qui a visiblement marqué l'un des téléspectateurs. Alors que ce dernier aurait pu la rencontrer pour la première fois lors du speed-dating organisé par la production de l'Amour est dans le pré, ce prétendant mystérieux a finalement tenté sa chance d'une étrange façon avant l'arrivée des caméras.

"Apparemment, il y en a un qui est venu [à la maison] mais je n'étais pas là. Il est tombé sur mon père", a-t-elle révélé durant la récente conférence...

Lire la suite


À lire aussi

Aurélie (Les Anges 5) VS Marine (La Belle et ses princes) : "Si je te croise ça va très mal se passer pour toi"
Kylian Mbappé et Antoine Griezmann en guerre durant l'Euro 2020 ? "Ça se passait mal, très mal"
Shanna Kress harcelée par un candidat sur un tournage : "La télé-réalité, c'est très mal encadré !"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles