L'amour est dans le pré 16 : qui est Delphine, la première agricultrice lesbienne de l'émission ?

·1 min de lecture

Ça y est ! On connaît enfin la date du grand retour de L'amour est dans le pré. Dès le 1er février prochain, M6 lancera officiellement la 16ème saison de l'émission de dating avec la diffusion des premiers portraits des agriculteurs. Dans cette nouvelle édition, les candidats devraient encore une fois bouleverser les fidèles téléspectateurs. C'est notamment le cas de Delphine, une arboricultrice bio de 47 ans, sans enfants et habitant en Occitanie. La participante symbolise ainsi une grande nouveauté dans l'émission puisqu'elle est la toute première agricultrice lesbienne de l'histoire de L'amour est dans le pré. De quoi mettre un peu la pression à celle qui recherche l'âme-sœur et va se confier sans fard face à Karine Le Marchand.

Forte de sa personnalité, Delphine a un parcours très atypique car elle n'a pas toujours été arboricultrice. Alors que dans les années 1990, elle est partie faire de l'humanitaire, elle a également été postière en Haute-Savoie pendant 10 ans, avant de travailler la terre. Depuis 2012, la célibataire a ainsi changé de vie pour produire des cerises, des prunes, des kakis et du raisin de table. Si elle a opéré une reconversion professionnelle, c'est également le cas dans sa vie amoureuse. Elevée dans la tradition catholique, Delphine révèle qu'elle n'a pris conscience de son homosexualité qu’à 25 ans. "Je n’avais jamais vu deux filles s’embrasser, je ne savais même pas que ça existait", a-t-elle confié dans le communiqué de M6.

Elle n'a d'ailleurs (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Benjamin Griveaux : les coulisses de son coup de coeur pour sa femme Julia Minkoswki dévoilées
Mort subite de Jessica Campbell, actrice d’Election avec Reese Witherspoon, à l’âge de 38 ans
VIDEO TPMP : cette célèbre émission à laquelle une chroniqueuse voudrait participer pour trouver l’amour
Divorce de Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy : les deux parties trouvent un accord
Sofia Essaïdi : cette scène de La Promesse qu’elle a eu beaucoup de mal à tourner