L'amour est dans le pré : "ça ne va pas du tout coller", "un moment il faut se rendre à l'évidence", l'incompatibilité de Vincent et sa prétendante saute aux yeux des twittos

·5 min de lecture

Ce lundi 4 octobre 2021, Vincent recevait sa première prétendante à la ferme, dans L'Amour est dans le pré. Stéphanie est tombée sous le charme du viticulteur du Vaucluse et son coup de cœur semble largement réciproque. Seul problème : ils sont le jour et la nuit. Et s'il est vrai que les opposés s'attirent, les twittos ne croient pas du tout en leur histoire.

Capture écran M6 direct
Capture écran M6 direct

Ce lundi 4 octobre, M6 diffusait la suite des aventures des agriculteurs de la nouvelle saison de L'amour est dans le pré. Une saison d'ores et déjà marquée par la présence de Bernadette, la mère d'Hervé, éleveur de vaches laitières. Un personnage haut en couleurs que les téléspectateurs ont eu le plaisir de retrouver ce soir, dans une tenue des plus cocasses au moment de la traite. La scène a d'ailleurs donné lieu à beaucoup de commentaires amusés sur twitter.

Outre le séjour à la ferme des prétendantes d'Hervé, Valentin le barbu des Côtes d'Armor et Franck sylviculteur et maraîcher, ont également fait partie de l'affiche du soir. Les téléspectateurs ont également pu découvrir les différents qui n'ont pas tardé à voir le jour entre Delphine et sa prétendante Christelle. Dans l'incapacité de communiquer sans se froisser, les deux femmes semblent tout simplement incompatibles...

VIDÉO - L'Amour est dans le pré : grosses tensions entre Delphine et l'une de ses prétendantes

Mais elles ne sont pas les seules. Pour la première fois ce soir, les caméras de l'émission se sont posées chez Vincent, le vigneron du Vaucluse. Ce dernier a reçu chez lui sa première prétendante, Stéphanie, une dogsitter célibataire depuis 10 ans. Si l'ambiance fut bonne dès les premières secondes entre les deux tourtereaux, le moment du repas a marqué un tournant entre eux.

Vincent, qui avait préparé du poulet, semblait avoir omis que sa prétendante était végétarienne. Celle-ci a donc dû se contenter d'une assiette d'endives. Rien de catastrophique en apparence, pour celle qui a expliqué dans son portrait être une adepte des jeûnes. Mais sur twitter, les internautes ont rapidement trouvé le coup de cœur de la blonde pour le viticulteur étrange : en plus d'être bon vivant et carnivore, celui-ci est un chasseur. Alors que Stéphanie, elle, est une amie des bêtes et s'engage pour le bien être animal.

Mais ce n'est pas le seul point d'incompatibilité montré dans l'épisode : au moment d'essuyer la table, la jeune femme s'est auto-qualifiée de "Monk", le personnage de série souffrant de tocs de propreté. Manque de chance : Vincent, lui, est tout l'inverse. Et c'est en découvrant l'état de la cuisine après le repas que la prétendante a semblé le réaliser. "Cela ne me pose pas un réel souci mais ça m'en poserait si ça ne changeait pas !", a-t-elle d'ailleurs fini par admettre à la caméra, en montrant la moutarde et la viande laissées à l'air libre. Plus tard, sa déconvenue fut encore plus grande face au rangement très anarchique des produits dans le réfrigérateur : "C'est rien, c'est un détail mais il faudrait tout ressortir et ranger, voilà voilà voilà..." a-t-elle lancé, mi-confiante mi-désabusée. Sur twitter, les internautes ont vite eu fait de trancher : ces deux-là ne pourront jamais se supporter.

VIDÉO - La Minute de Karine Le Marchand

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles