Lamine Savané : « L’opinion malienne a du mal à comprendre »

·1 min de lecture
La coopération militaire entre la force française Barkhane avec le Mali est essentielle dans la lutte contre les groupes terroristes. Sa suspension temporaire ajoute à l'incertitude malienne. 
La coopération militaire entre la force française Barkhane avec le Mali est essentielle dans la lutte contre les groupes terroristes. Sa suspension temporaire ajoute à l'incertitude malienne.

La nouvelle est tombée jeudi 3 juin, en début de soirée. La France suspend à titre conservatoire les opérations militaires conjointes avec les Forces armées maliennes (FAMa), a-t-on appris auprès du ministère français des Armées, qui a précisé que cette décision était liée à la transition politique en cours au Mali et qu'elle serait réévaluée dans les prochains jours. Cette annonce intervient alors que le Mali a connu, le 24 mai, son deuxième coup d'État en à peine neuf mois, coup d'État toujours mené par le même colonel Assimi Goïta, officiellement reconnu par la Cour constitutionnelle comme le président de la transition. il aura auparavant évincé les deux principaux acteurs civils, le président Bah Ndaw et son Premier ministre Moctar Ouane.

Assimi Goïta doit prêter serment lundi 7 juin, à Bamako, avant de désigner son futur Premier ministre, et ce, alors que les discussions sur le profil de ce dernier sont bien avancées. Si la nouvelle est un coup dur pour le Mali déjà privé du soutien américain, annoncé cette fois au lendemain du putsch, ce n'est pas une surprise. En effet, le président français Emmanuel Macron a directement menacé de retirer ses troupes du Mali s'il n'y avait « plus de légitimité démocratique ni de transition » dans ce pays et si Bamako allait « dans le sens » d'un islamisme radical. Enseignant à l'université de Ségou dans le centre du pays et chercheur post-doctorant en Sciences politiques, Lamine Savané a répondu au Point Afrique.

Le P [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles