Lamia Abushkiwa Libye

Libération.fr

La France ? Cela a été une évidence quand Lamia Abushkiwa a décidé de quitter Tripoli en 2014, après avoir été attaquée par des inconnus entre son travail (aux Nations unies) et son domicile. Il faut dire qu’elle s’était mariée avec un Pakistanais à Paris et que leur fils y est né en 2011, durant leurs vacances. La famille vit en Seine-et-Marne mais seuls Lamia Abushkiwa et leur fils bénéficient, depuis 2016, du statut de réfugiés. Après une licence d’anglais et une expérience dans une agence de voyages, Lamia, 37 ans, est à la recherche d’un emploi.



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Adjim Danngar Tchad
Rooh Shahsavar Iran
Arman Tajiki Afghanistan
Carlos Arbeláez Colombie
«Dès qu’une parcelle se libère, on est cinq dessus»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages