Lamborghini : le patron de Bugatti reprend les rênes

·1 min de lecture

Au jeu des chaises musicales, avoir le postérieur entre deux chaises peut se révéler gagnant. Stephan Winkelmann, qui dirigeait Lamborghini avant de rejoindre Audi Sport (encore appelé Quattro) en 2016 puis de prendre la tête de Bugatti en 2017, tout cela au sein du groupe Volkswagen donc, va faire son retour chez le constructeur au taureau. Il y occupera de nouveau le poste de PDG tout en conservant la présidence de Bugatti, à partir du 1er décembre 2020.

L'Allemand remplacera ainsi Stefano Domenicali, qui va devenir PDG de la Formule 1. Avant d'arriver chez Lamborghini, Domenicali avait dirigé la Scuderia Ferrari dans la discipline reine du sport automobile. On parlera donc de sièges baquets musicaux.

Winkelmann, un choix évident

"Stephan Winkelmann a façonné de manière décisive l'histoire de Lamborghini", dixit Markus Duesmann, président du constructeur Audi auquel appartient Lamborghini. Effectivement, Winkelmann avait dirigé la firme de Sant'Agata Bolognese durant onze ans lors de son premier passage. Avant cela, il avait officié au sein du groupe Fiat et connaît donc bien l'industrie automobile italienne.

Winkelmann a déclaré : "Bugatti est le symbole des hypersportives les plus performantes, les plus puissantes, les plus élégantes et les plus luxueuses du monde. Lamborghini construit les supersportives les plus exclusives au design exceptionnel. Notre créativité est encore loin d'être épuisée dans les deux entreprises et le monde peut s'attendre (...)

Lire la suite sur Auto Plus

Futur SUV Mini : c'est pour 2023 !
Nouvelle Mercedes-Maybach Classe S (2020) : le luxe ultime
Rétromobile 2021 : le salon est reporté !
Royaume-Uni : essence et diesel bannis dès 2030 !
La Toyota Mirai (2021) de série est là
The Grand Tour : le prochain épisode s'annonce