Lambert Wilson très cash sur les César : "J'aimerais que ça n'existe pas"

Lambert Wilson n’est pas un grand fan des César. Invité au micro de Léa Salamé sur France Inter ce lundi 24 février, l’acteur qui s’apprête à interpréter le général de Gaulle au cinéma a accepté de donner son point de vue sur cette cérémonie qui récompense les talents du cinéma français. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Lambert Wilson ne la porte pas dans son cœur : « J’aimerais que ça n’existe pas, en fait. J’ai été nommé six fois je crois, je vis toujours ça comme un traumatisme », a-t-il expliqué en préambule. Curieuse d’en savoir plus, Léa Salamé lui a alors demandé : « Parce que vous n’avez pas été récompensé ? ». Et son interlocuteur de répondre : « Non ce n’est pas ça. Je n’aime pas du tout la notion de hochet (…) Je voudrais que ça n’existe pas, qu’il n’y ait pas de prix », a-t-il confié sur France Inter.

À ses yeux, les César ne renvoient pas une bonne image du cinéma français. Sur France Inter, il s'est expliqué : « Ça révèle le cinéma français comme étant fait de plein de familles qui se détestent. Je n’aime pas faire trop de commentaires, je voudrais que ça n’existe pas du tout. Tout simplement », a-t-il fait savoir. Et de nuancer : « Je pense que les familles changent et qu’effectivement, il y avait besoin de secouer tout ce vieil appareil », a affirmé Lambert Wilson face à Léa Salamé. À noter que le comédien n’est pas le premier à s’en prendre à la cérémonie des César, dont la 45ème édition se tiendra ce vendredi 28 février, en direct de la salle Pleyel

Retrouvez cet article sur GALA

“Elle ne veut plus y penser” : Elizabeth II, “attristée” par Meghan et Harry, a tourné la page
Le prince Andrew dans la tourmente : son alibi mis en cause
Elizabeth Hurley, 54 ans, danse en bikini aux Maldives : cette vidéo qui laisse rêveur
PHOTO - Adele amaigrie et le visage figé : ses fans ne la reconnaissent plus
Harvey Weinstein reconnu coupable de viol : ces témoignages accablants qui ont tout fait basculer