L'amant double (France 2) : que devient la belle Marine Vacth ?

·1 min de lecture

En 2013, le quinzième long-métrage de François Ozon, Jeune & jolie, présenté en compétition officielle à Cannes, révélait la très belle et très troublante Marine Vacth, mannequin et comédienne alors âgée de 21 ans. L'histoire d'une adolescente de 17 ans qui décide secrètement de s'adonner à la prostitution. Sa plastique et sa prestation tout en finesse marqua les esprits et la critique, au point que l'actrice en herbe (elle avait fait ses premiers pas pour Cédric Klapisch dans Ma part du gâteau en 2011, puis pour Alexandre Arcady dans Ce que le jour doit à la nuit en 2012) fut nommée pour le César du Meilleur jeune espoir féminin, et pour la Révélation féminine de l'année aux Lumières de la Presse étrangère. Depuis, Marine Vacth, en couple avec le photographe français Paul Schmidt, a donné naissance à un petit garçon prénommé Henri, en mars 2014. Sur son compte Instagram, le célèbre photographe postait en juin 2019 cette belle photo de famille en vacances :

En 2015, Marine Vacth faisait tourner les têtes de Mathieu Amalric et Gilles Lellouche dans le film de Jean-Paul Rappeneau, Belles familles, puis recevait le Prix d'interprétation féminine au Festival du film de Sarlat pour son rôle dans La Confession, remake de Léon Morin, prêtre, aux côtés de Romain Duris. Toujours en 2017, elle revenait sur la Croisette avec François Ozon, qui lui confiait de nouveau un rôle sulfureux dans L'amant double, aux côtés de Jérémie Renier. Depuis septembre 2017, cette fille de chauffeur routier (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Spycies (Canal+ Family) : pourquoi faire ce film entièrement en France aurait pu être un souci
En liberté ! (France 2) : Pourquoi il faut regarder cette comédie bien barrée de Pierre Salvadori
Programmes TV : voici les films inédits diffusés à la télé du 20 au 26 mars sur les chaînes gratuites
Le salaire de la peur (France 3) : comment l'Amérique latine a été reconstituée ... en Provence !
Sophie Marceau (Mme Mills) : "Je n'avais pas les bonnes mensurations pour jouer la James Bond girl"