L'Amérique du Sud fait face à sa pire épidémie de dengue

L'Amérique latine et les Caraïbes sont en proie à la pire épidémie de dengue jamais enregistrée. Selon l'organisation panaméricaine de la Santé (OPS), plus de 3,5 millions de cas ont été recensés depuis le début de l'année, trois fois plus qu'à la même époque en 2023, qui avait déjà été une année record. Et la majorité des cas se concentrent au Brésil, au Paraguay et en Argentine.

Avec notre correspondant à Buenos Aires, Théo Conscience

À l'exception notable du Chili qui n'a enregistré qu'un seul cas, les pays du cône sud de l'Amérique latine concentrent 92% des cas de dengue sur le continent. La situation est particulièrement critique au Brésil, où près de 3 millions de personnes ont été infectées et plus de 750 morts ont été enregistrés depuis le début de l'année. L'état d'urgence sanitaire a été déclaré dans plusieurs États, dont ceux de Sao Paulo et de Rio.

Avec plus de 150 000 infections et 100 décès, l'Argentine vit aussi la pire épidémie de dengue de son histoire, tout comme le Paraguay et l'Uruguay. Cette explosion du nombre de cas est liée à la prolifération du moustique Aedes aegypti, favorisée par le réchauffement climatique et le phénomène météorologique El Niño. La dengue est une maladie virale qui provoque une forte fièvre avec, dans de rares cas, une évolution vers une forme plus grave provoquant notamment des saignements. Les décès sont très rares – environ 0,01% de l'ensemble des cas. Un vaccin pour l'instant insuffisant à court terme


Lire la suite sur RFI