L'Américain fan de La Pataterie a désormais un plat en son honneur

·2 min de lecture
La
La

INSOLITE - “OH MY GOD, THEY DID IT.” Steve Olson, le touriste américain qui avait fait le buzz sur les réseaux sociaux après sa critique dithyrambique de la chaîne de restauration La Pataterie - spécialisée comme son nom l’indique dans les plats à la pomme de terre -, n’en revient pas. “Oh mon dieu ils l’ont fait”: oui, les 80 établissements de l’enseigne proposent depuis le vendredi 24 septembre et pour un mois la “Pom’au four américaine”, en hommage à cet américain conquis par la patate. Et dont vous pouvez voir la photo en tête d’article.

Surtout, pour chaque “Pom’au four américaine” servie, la chaîne s’est engagée à reverser un euro aux Restos du cœur. Steve Olson a partagé la nouvelle sur Twitter samedi. “Je suis honoré, amusé, et je ne peux même pas vous dire à quel point je suis émerveillé de la tournure des événements”, a-t-il écrit, remerciant La Pataterie puis son PDG, Sébastien de Laporte.

“Je suis tellement heureux de voir que nous pourrons aider à nourrir plus de personnes dans le besoin via les Restos du cœur”, a-t-il ajouté.

Steve Olson, “influenceur patate”

Le touriste américain, en vacances dans le sud de la France début septembre, s’était arrêté un soir pour dîner avec sa compagne dans le restaurant d’Arles. Visiblement conquis par le repas, il avait posté plusieurs messages accompagnés de photos chantant les louanges de La Pataterie.

“Je me suis fait pipi dessus quand j’ai croqué dedans”, “une chorale d’anges est descendue du ciel”, “patate glorieuse”, expérience “incroyable”... Les superlatifs ne manquent pas. Son enthousiasme a alors attiré l’attention des médias, dont le Huffpost, mais aussi des internautes. Ce dimanche 26 septembre, son tweet cumule 6.000 retweets et 26.000 ’likes”.

Après ce succès, le généreux américain a annoncé faire un don de 100 euros aux Restos du cœur et appelé la communauté Twitter à faire de même. La Pataterie s’est engagée à donner 5 tonnes de pomme de terre à l’association. Le week-end qui a suivi le buzz sur les réseaux sociaux, les dons aux Restos du Cœur ont été multipliés par 5 par rapport à un week-end habituel de septembre.

Fier de sa nouvelle notoriété, Steve Olson, originaire d’Oakland en Californie, se définit désormais dans sa biographie Twitter comme un “influenceur patate”.

À voir également sur Le HuffPost: Ses gaufres coquines ont sauvé son restaurant pendant la crise

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles