L'alpiniste suisse de renom Ueli Steck se tue dans l'Himalaya

Un alpiniste suisse réputé, Ueli Steck (photo), a fait une chute mortelle dimanche au Népal lors d'une ascension d'entraînement en vue de gravir l'Everest. /Photo d'archives/REUTERS/Navesh Chitrakar

KATMANDOU (Reuters) - Un alpiniste suisse réputé, Ueli Steck, a fait une chute mortelle dimanche au Népal lors d'une ascension d'entraînement en vue de gravir l'Everest.

L'alpiniste, qui était âgé de 40 ans, a glissé sur les pentes du Mont Nuptse et dévissé sur 1.000 mètres, non loin du Camp n°2 de la route de l'Everest situé à 6.400 m d'altitude, ont dit les autorités népalaises.

Alpiniste expérimenté reconnu par ses pairs, Ueli Steck avait conquis l'Everest, qui culmine à 8.850 m, en 2012, et gravi plusieurs sommets de l'Himalaya dépassant les 8.000 m.

Il s'était fait un nom dans le monde de l'alpinisme notamment par ses ascensions en solitaire et ses records de vitesse un peu partout dans le monde.

(Gopal Sharma, Gilles Trequesser pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages