L'allocation aux adultes handicapés (AAH) sera calculée de manière individuelle dès octobre 2023

© Kirill Kallinikov/SPUTNIK/SIPA

Adoptée en juillet dernier dans le cadre de l'examen du projet de loi sur le pouvoir d'achat, la mesure visant à mettre fin à la prise en compte des revenus du conjoint pour le calcul de l'allocation adulte handicapé (AAH) sera effective à partir du 1er octobre 2023. Jeudi, le Journal officiel a prévenu de la date d'entrée en vigueur de cet amendement, qui marque la fin de la dépendance financière au conjoint imposée jusqu'alors aux adultes handicapés par cette prestation sociale. Ce délai d'application permet d'étudier la situation de chaque bénéficiaire, en particulier celle des couples susceptibles d'être défavorisés par la déconjugalisation. « Ceux, par exemple, où la personne handicapée travaille, et où son conjoint non », expliquait cet été Pascale Ribes, présidente de l’association APF France Handicap, au JDD .

Lire aussi - Enfants en situation de handicap : « Les conséquences de l'absence de scolarisation sont dramatiques »

Avant cette échéance, un « dispositif transitoire » sera mis en place pour éviter de pénaliser les Français concernés par cette aide. Le changement de mode de calcul s'effectuera pour les personnes bénéficiaires de l'AAH seulement s'il est à leur avantage. Dans ce cas, la déconjugalisation sera définitive. Les nouveaux bénéficiaires, dont le droit s'ouvre à partir du 1er octobre, obtiendront une allocation automatiquement déconjugalisée.

270 000 bénéficiaires en couple

Les chiffres officiels font état de 1,2 million de personnes handicapées dans ...


Lire la suite sur LeJDD