L'Allemagne veut des mosquées indépendantes de la Turquie

La plus grande association de mosquées d'Allemagne, Ditib, doit se réformer en profondeur pour garantir son indépendance vis-à-vis de la Turquie, a déclaré mardi le ministre de l'Intérieur Thomas de Maizière (photo) alors que des imams sont soupçonnés d'avoir espionné des opposants turcs pour le compte d'Ankara. /Photo prise le 18 février 2017/REUTERS/Michaela Rehle

BERLIN (Reuters) - La plus grande association de mosquées d'Allemagne, Ditib, doit se réformer en profondeur pour garantir son indépendance vis-à-vis de la Turquie, a déclaré mardi le ministre de l'Intérieur Thomas de Maizière alors que des imams sont soupçonnés d'avoir espionné des opposants turcs pour le compte d'Ankara.

Ditib sélectionne des imams pour la communauté turque en Allemagne, qui compte trois millions de personnes.

Le parquet fédéral allemand a ouvert une enquête sur ces soupçons d'espionnage en janvier dernier.

"Il faut des mesures concrètes pour garantir de manière claire et transparente l'autonomie et l'indépendance de l'association nationale Ditib et de ses représentations dans les Länder", a déclaré Thomas de Maizière à l'issue d'une réunion de la Conférence islamique allemande.

Ces propos interviennent en plein différend diplomatique entre la Turquie et plusieurs pays d'Europe, dont l'Allemagne, qui ont interdit des réunions où devaient intervenir des ministres turcs afin de défendre le projet de réforme constitutionnelle instituant un régime présidentiel fort en Turquie, un projet soumis à référendum le 16 avril.

Les services de renseignement intérieur allemand ont signalé la semaine dernière une hausse des activités d'espionnage turc en Allemagne à l'approche du référendum.

Le Diyanet, l'autorité religieuse turque, a rejeté toute implication de ses imams dans des activités d'espionnage et estimé que les investigations ouvertes en Allemagne portaient atteinte à l'image de l'organisation.

(Thorsten Severin; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages