L'Allemagne et les USA discutent du projet Nord Stream 2, selon Berlin

·2 min de lecture
L'ALLEMAGNE ET LES USA DISCUTENT DU PROJET NORD STREAM 2, SELON BERLIN

BERLIN (Reuters) - L'Allemagne et les Etats-Unis discutent à Washington du projet de gazoduc sous-marin Nord Stream 2 pour tenter de résoudre leur différend, a déclaré mardi le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas.

"Comme vous le savez, des discussions sont actuellement en cours entre le gouvernement allemand et l'administration (américaine) à Washington", a-t-il dit à la presse. Il a ajouté que Berlin cherchait à nouer un accord avec les Etats-Unis.

"Ce sera le sujet des pourparlers à Washington", a-t-il souligné sans donner plus de précisions. "Je suis convaincu que nous parviendrons à trouver une solution, même si cela ne sera certainement pas facile et ne se produira peut-être pas rapidement", a-t-il ajouté.

Selon le groupe allemand de presse Funke Media Group, la chancelière allemande, Angela Merkel, a envoyé deux émissaires à Washington pour préparer un accord de compromis sur Nord Stream 2 en amont de la visite en Europe, prévue à la mi-juin, du président américain Joe Biden.

Le projet Nord Stream 2, financé par le géant gazier public russe Gazprom et dont les travaux sont achevés à environ 95% à ce stade, doit permettre à Moscou d'accroître sa fourniture de gaz tout en contournant l'Ukraine, privant ainsi Kiev d'importantes recettes de transit.

Les Etats-Unis estiment qu'avec ce projet la Russie va accroître son influence économique et politique sur l'Europe, en rendant celle-ci plus dépendante de son gaz.

Mardi, le Kremlin a déclaré que Moscou saluait la décision des États-Unis de ne pas sanctionner ce projet de gazoduc, a rapporté l'agence de presse Interfax.

Interfax citait le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, qui a déclaré que la Russie ne prévoyait pas d'arrêter d'envoyer du gaz via l'Ukraine, car elle s'attend à ce que ses approvisionnements en gaz vers l'Europe augmentent.

(Sabine Siebold; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)